Géologie

Une morphologie variée

Résultant de cette longue histoire mouvementée, le territoire ollioulais montre une morphologie diversifiée.

En effet, depuis son étroite façade maritime de Lagoubran , jusqu'à la ligne de crête du Croupatier – Gros-Cerveau qui culmine à 500 m au nord-ouest de Châteauvallon, le paysage montre une belle diversité tant du point de vue du relief que de la variété des roches que l'on y rencontre.

Conditionnés par la lithologie et les structures géologiques, se distinguent du sud vers le nord :

- le petit "dôme" permien de Quiez – Piédardan qui donne dans le paysage de petites buttes gréso-argilitiques émoussées, dont la ligne de crête arquée vers le sud culmine à 75 m. Ce "dôme" s'ennoie à l'ouest sous les alluvions de la Reppe dont le cours inférieur est vraisemblablement influencé par sa présence.

- La zone triasique et liasique qui détermine trois chapelets de collines calcaires , allongés d'est en ouest, dont les altitudes augmentent progressivement vers le nord à l'approche du Croupatier et du Gros-Cerveau, et qui sont séparés par des dépressions argilo-caillouteuses entaillées dans le Keuper. Ce sont du sud au nord et d'est en ouest :
- Les buttes de Lagoubran, Quiez, Campourri, la Castellanne, dont les altitudes varient de 30 à 70 m ;
- Les collines de la Baume, la Vacoune, Côtes du Plan, en relation avec les affleurements de Lias, à l'ouest de la Reppe, comprises entre 98 et 118 m d'altitude ;
- Les collines de la Beaucaire – Panagia, la Fourmi, Montauban, Sain-Joseph, le Peyron, la Bernarde, dont les altitudes s'échelonnent de 89 à 111 m ;
- Les hauteurs de Valbertrand, Sain-Martin, Darbousson, La Lentière, d'altitudes comprises entre 87 et 135 m, relayées à l'ouest de la Reppe par les hauteurs de Saint-Honorat et les collines de la Colette, la Gardanne, qui s'élèvent de 87 à 154 m.

- L'épandage caillouteux oligocène qui détermine une sorte de piémont qui s'abaisse vers l'est, depuis le Régage (cote 200 m) jusqu'à la Cancelade (cote100 m)

- Les barres brunes basaltiques de La Courtine (280 m) et de Sainte-Barbe (261 m) qui sont un des éléments forts du paysage

- Barrant l'horizon au nord, le puissant ensemble calcaire et dolomitique du Croupatier – Gros-Cerveau présente une ligne de crête sculptée de croupes blanches dont les altitudes s'échelonnent de 285 à 500 m ; il est profondément entaillé par les gorges de la Reppe et de son affluent rive gauche, le Destel, dont les abrupts vertigineux ont de tout temps fasciné les regards et les esprits.



english deutsch italiano russian russian

Informations générales